Depuis début septembre et mon départ de Nasgaïa, j'étais "programmeur sans attache fixe".

J'en ai profité pour me recentrer sur mon activité activité de rubyste, et ça n'a pas loupé : jean-mi m'a déjà demandé 3 docs (il doit avoir peur que je m'ennuie ^^).

J'ai également eu vent de dbus-ruby, le binding ruby actuel de dbus, qui pose de nombreux problèmes :

  • Le projet ne bouge plus depuis début 2005, et ne compile plus avec les versions de dbus actuelles (dbus est en développement, son API en tendance à bouger avec le temps).
  • Il mélange joyeusement dbus et glib, librairies souvent utilisées en conjonction mais qui n'en sont pas pour autant inter-dépendantes :-) (Par pitié, si vous avez toujours en tête que Glib = Gtk, et que c'est ça qui pose problème, achetez le dernier linuxmag, vous verrez que c'est un peu comme dire Gtk = Gimp :-)).
  • La syntaxe Ruby n'est pas toujours mise à profit : l'usage des blocs est sporadique, en particulier, ce qui donne des en-têtes des fonctions surchargés sans qu'il y en ait utilité.

L'idée serait de le remettre au gou du jour, et nous sommes quelques uns de #rubyfr à être motivés : permettra d'écrire des programmes sympa reposant sur dbus, et d'affiner notre connaissance de Ruby/C :-p

Pour l'instant, une page à été crée sur RubyFR, et un dépot svn est prévu. Des nouvelles bientôt, donc :-)